-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » La Grande table - Tirons la nappe !

Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 35, 36, 37

Accueil / France Culture

La Grande table - Tirons la nappe !    Page 37 sur 37

Bas de page ↓   

361
Répondre en citant  
La traduction littéraire mérite mieux - le Jeu 03 Jan 2019, 10:44

"Les traducteurs ? C'est fait". Ainsi a dû penser Olivia Gesbert après La Grande table (pourquoi "Grande" ?) 1ere partie du 16/11/2018  Stevenson & Dante, traduire sans trahir ?*. Elle avait peut-être déjà la tête à son entretien 25' plus tard avec Georges Nivat sur Soljenitsyne... Pour la qualité, mieux vaudrait ne pas enchaîner des  entretiens aussi différents et surtout ne pas être tous les jours à l'antenne (d'autres personnes compétentes sont aussi privées de micro). Mais l'on connaît le principe de Mme Treiner : nombre restreint d'employés de micro pour image matraquée et obéissance maximale.

L'émission même : deux personnalités intéressantes, même si Jean-Jacques Greif, auteur d'une nouvelle traduction de "L'Île au Trésor" de Stevenson n'a pas beaucoup de choses à dire (manque de temps ou de sollicitations ?). Chose essentielle, on apprend par Mme Gesbert qu'il a plus de 70 ans**. Cet âge canonique semble l'avoir marquée, elle le répète au cours de l'échange. Le tact...

Danièle Robert, auteur d'une traduction de la "Divine Comédie" de Dante, est, elle, en duplex, ce qui ne facilite pas la fluidité. La lecture finale rapide était sans doute de trop (contrainte de temps ?). Comme la lecture de Stevenson par Jean-Jacques Greif, interrompue par une impatiente Olivia Gesbert (passage gênant où elle veut lire à la place du traducteur qui lui superpose sa voix pour continuer la lecture...).

Qu'aurait été une émission culturelle ? Un "Panorama" où les nouvelles traductions auraient été mises en regard de précédentes,  puis discutées et jugées du point de vue de la langue par des critiques experts. Comme ça aurait été passionnant (et non promotionnel) ! Mais voilà, que sont actuellement et essentiellement la plupart des émissions de France Culture, sinon des relais éditoriaux, donc commerciaux ?

* Retraduire les classiques en 2018. En collant à notre époque ? En valorisant le texte source? On en parle avec Danièle Robert, auteur d'une traduction de la "Divine Comédie" de Dante (Actes Sud), et Jean-Jacques Greif, auteur d'une nouvelle traduction de "L'Île au Trésor" de Stevenson (Tristram).

** Le polytechnicien et écrivain Jean-Jacques Greif, qui à 70 ans passés signe sa première traduction, celle de L’Île au trésor de Robert Louis Stevenson (Tristram, 2018).

******************

Attention : en raison du changement de nom de domaine du forum, plusieurs fonctionnalités sont actuellement en panne (accès aux archives via la fonction Recherche, par exemple). Rappel : l'adresse du site est actuellement : http://regardfc.forumn.org/ Faire passer...

*************

RAPPEL : RUBRIQUES récapitulatives des contributions passées (2018) : la semaine 52.

Voir le profil de l'utilisateur

362
Répondre en citant  
Bourgeois et Gilets jaunes - le Lun 28 Jan 2019, 17:55

Dans le numéro de ce jour de la Grande table Idées Bourgeois et Gilets jaunes, O. Gesbert recevait François Bégaudeau à l'occasion de la parution de son dernier essai sur la bourgeoisie. Le titre de l'essai, "Histoire de ta bêtise"*, pourrait décourager de le lire, tant la bêtise est un thème éculé et glissant : écrire sur ce sujet est habituellement un piège tendu à la prétention des fats. Mais, bonne surprise : la cible de l'auteur n'est en fait pas la bêtise mais la bourgeoisie. Sans doute le titre est-il l'idée de l'éditeur.

La thèse de Bégaudeau, et son aisance dans l'exposé, soulignent cependant la bêtise de C. Dantzig déjà exposée ici L'élite responsable et la plèbe. F. Bégaudeau s'exprime avec une élocution impeccable, une rhétorique claire et convaincante, une pensée complexe : tout le contraire de Dantzig.  Comme toujours, O. Gesbert donne le temps à son invité d'exprimer et de développer sa pensée. Bégaudeau évite cependant deux maladresses de Gesbert, plus à l'aise habituellement.

Concernant sa vision des Gilets jaunes, voici une remarque de Bégaudeau, analyse qui contraste heureusement avec la bêtise simpliste de Dantzig :  [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12360-28.01.2019-ITEMA_21964109-1.mp3?track=false" debut="30:33" fin="32:20"]

Merci à France Culture de nous inviter ainsi à réfléchir, à élargir le domaine de notre réflexion sur l'actualité.

* Histoire de ta bêtise - François Bégaudeau - Fayard 2019

Voir le profil de l'utilisateur

363
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Lun 28 Jan 2019, 19:08

Merci pour le message précédent, il montre à France Culture que ce forum est vraiment divers dans l'expression de ses opinions et qu'il n'y a pas que sur le site de la médiatrice que l'on peut lire des propos louangeurs à la gloire de la station pour la diffusion d'émissions politiques et sociales engagées. Cf.
Lvstvcrv(http://regardfc.forumn.org/t337p360-la-grande-table-tirons-la-nappe#32182) a écrit: (...) Merci à France Culture de nous inviter ainsi à réfléchir, à élargir le domaine de notre réflexion sur l'actualité (...)

Voir le profil de l'utilisateur

364
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! - le Lun 28 Jan 2019, 19:41

Lvstvcrv(http://regardfc.forumn.org/t337p360-la-grande-table-tirons-la-nappe#32182) a écrit:Dans le numéro de ce jour de la Grande table Idées Bourgeois et Gilets jaunes, O. Gesbert recevait François Bégaudeau à l'occasion de la parution de son dernier essai sur la bourgeoisie (...). La thèse de Bégaudeau, et son aisance dans l'exposé (...)  Bégaudeau s'exprime avec une élocution impeccable, une rhétorique claire et convaincante, une pensée complexe (...)
Il aurait changé ? Smile Bégaudeau, une des icônes de FC, un des représentants de la pure niaiserie et de la crétinerie bienpensante.
Philaunet(http://regardfc.forumn.org/t163p460-au-fil-de-l-ecoute#23569) a écrit:« Un jour vous êtes 200 devant une pièce de théâtre et vous sentez que ça communie un peu devant un truc assez magnifique que vous voyez tous ensemble » (François Bégaudeau)

[son mp3="https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/cruiser-production/static/culture/sons/2015/12/s51/NET_FC_236afcab-6260-49fb-86df-37bbaffea20e.mp3" debut="24:47" fin="26:04"]

Philaunet(http://regardfc.forumn.org/t548p60-dans-les-journaux-francais#26614) a écrit:Deux des enfants chéris de France Culture ont écrit un livre en 2010 dont une certaine Elisabeth Philippe faisait à l'époque une recension acide sous le titre François Bégaudeau et Joy Sorman : trop, trop cool dans le journal Les Inrocks.

On croirait lire une critique envers Aurélie Charon, laquelle encense en 2016, comme les deux précités, un certain type de jeunes sélectionnés pour correspondre à ses propres attentes (et plus généralement celles de la chaîne). (...)
Morceaux choisis de l'article des Inrocks  :
Elisabeth Philippe : "Comme dans toute bonne rédaction, les romanciers presque-quadra-mais-tellement-cool, tous deux anciens profs, déroulent leur définition de la jeunesse dans un rigoureux plan en trois parties. Pour faire encore plus sérieux, ils émaillent leur propos d’un galimatias pseudo-philosophico- sociologique (“Le raisonnement par causalité est toujours une symptomatologie”) et d’un tas de références savantes : Bourdieu, Badiou, Deleuze, Debord… n’en jetez plus. Mais parce qu’ils sont restés super jeunes dans leur tête, ils ne sont pas non plus les derniers pour la galéjade et étalent allégrement leur culture djeuns (Judd Apatow, Shy’m ou, comme mentionné dans l’annexe, Benoît Cauet au lieu de Sébastien, une erreur inadmissible)." (...)
Elisabeth Philippe : "Même si Bégaudeau et Sorman ne sont pas toujours à côté de la plaque, leur approche “du” jeune se distingue assez peu de ce qu’on peut lire dans les news magazines – les lolitas, les adulescents, la précarité, le jeunisme –, sans autre mise en perspective que quelques rappels historiques. En réalité, ils évoquent moins la jeunesse en général que la leur en particulier, cet âge d’or où ils pogotaient comme des fous sur les Bérurier Noir et mataient des films porno en cachette". (...)
Elisabeth Philippe : "En creux, leur objectif ne semble pas de dire ce qu’est la jeunesse, mais de montrer à toute force qu’ils en font encore partie et qu’ils ne sont pas près de passer du côté obscur puisqu’ils vénèrent toujours la sainte trinité danse-déconne-défonce, quintessence, à les lire, du plus bel âge. (...) “Narcisse modernes” autoproclamés, leur déclaration d’amour à la jeunesse ne s’adresse en fait qu’à eux-mêmes."

Pourquoi donne-t-elle l'impression de décrire Olivier Poivre d'Arvor et Sandrine Treiner, les deux derniers directeurs de l'antenne ?
Et déjà en 2010, à la Grande table !
Lola(http://regardfc.forumn.org/t218-a-voix-nue#5237) a écrit:Jacques Hainard ... Enfin ! Mon plaisir FC de la journée après une invitée idiote à "La grande table". Une nana qui est copine avec Bégaudeau, a fait un film et dont la réflexion existentielle tourne autour de vouloir "rester jeune dans sa tête". Pour ce que j'en ai compris, il s'agissait moins d'une pub pour la crème anti-ride que du syndrome "ado attardé". Je n'en sais pas davantage pour avoir coupé. Cette après-midi, Tewfik et son roman de gare et Jacques Munier qui avait de la peine à lire ses notes.

Mais ce soir, Jacques Hainard, un type passionnant ! Enfin, un homme qui réfléchit sur FC. Quel soulagement ! D'autant que la réflexion, le fait d'interroger les valeurs, les pratiques, c'est ce qui a mené cet homme dans sa vie, et bien entendu, sa pratique d'ethnologue.
Ecouter Jacques Hainard, c'est l'antidote à ces idées toutes faites, à cette paresse auto-complaisante dont même FC commence à nous farcir les neurones.
La seule utilité du post encensant Bégaudeau un peu plus haut ? La découverte ou la redécouverte de Jacques Hainard, conservateur de plusieurs musées suisses d'ethnographie. Voir les deux titres d'émissions sur FC ici dont ce numéro de Tout un monde de 2016 Eux autres - regards sur les peuples autochtones

*****************

RAPPEL : Rubriques récapitulatives des contributions du 21 au 27 janvier 2019,  semaine 4.

Voir le profil de l'utilisateur

365
Répondre en citant  
Elargir notre présent - le Jeu 31 Jan 2019, 18:35

Et voici à nouveau un numéro de la Grande table Idée d'excellente facture, le deuxième cette semaine.

Après celui consacré à François Bégaudeau, sociologue, écrivain, dont nous avons parlé ici Bourgeois et Gilets jaunes c'est aujourd'hui Ph. Descola, ethnologue, professeur au Collège de France qui était reçu par O. Gesbert Comment faire face au présent. Curieusement, ces deux invités terminent leur intervention par une remarque relative à l'avenir de la notion d'Etat, dont il faudrait s'affranchir dans une perspective anarchiste selon Bégaudeau, et destiné à se réduire, fonctionnellement et géographiquement selon Descola, dans une perspective écologiste.

La démarche obstinée de Ph. Descola, c'est de replacer les concepts occidentaux dans la perspective historique et culturelle qui les a construits, en explicitant ceux d'autres cultures [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12360-31.01.2019-ITEMA_21967635-1.mp3?track=false" debut="26:10" fin="27:15"]. Il s'oppose ainsi à toute prétention d'universalité de ces valeurs occidentales dont FC se fait (par obligation légale) le porte-voix tous les dimanches matin, en nous familiarisant avec ces ethnies qui vivent d'autres présents. L'émission débute d'ailleurs avec la condamnation définitive des démarches colonialistes et/ou missionnaires (mais en général ces deux avancent ensemble) telles que celle, stupide, qui a conduit un jeune missionnaire américain à vouloir civiliser et convertir les Sentinelles, peuple qui refuse obstinément tout contact civilisateur, sur une île de l'Inde. Nous en avions également parlé ici, lorsque FC s'était fait l'écho de l'issue lamentable de cette tentative, déjà condamnée par un ethnologue. Protégée depuis 1996 par l'Inde, cette ethnie avait réagi en légitime défense.

Ph. Descola s'intéresse, et nous intéresse, à ces ethnies qui vivent dans un rapport à la nature complétement différent du nôtre. L'occident civilisateur tente de retrouver une relation plus respectueuse de tout ce qui est "non-humain", jusqu'à lui reconnaître des droits. Ce faisant, l'occident reste malgré tout occidental en construisant une fiction conceptuelle juridique sur une réalité naturelle...

Comme d'habitude, O. Gesbert laisse à son invité le temps de développer sa pensée. Merci à France Culture de nous offrir ces émissions qui élargissent notre connaissance, notre pensée.

Tous les essais publiés par de Ph. Descola sont passionnants, mais il faut absolument écouter ses cours au Collège de France, téléchargeables sur le site du Collège, qui constituent vraiment une fenêtre ouverte sur cette réflexion.

Voir le profil de l'utilisateur

366
Répondre en citant  
Amusant - le Jeu 31 Jan 2019, 22:36

Lvstvcrv(http://regardfc.forumn.org/t337p360-la-grande-table-tirons-la-nappe#32207) a écrit:Et voici à nouveau un numéro de la Grande table Idée d'excellente facture, le deuxième cette semaine
On se réjouit qu'une des émissions de FC les plus insignifiantes et les plus conformistes en matière culturelle puisse satisfaire un auditeur appartenant à l'élite intellectuelle. Cela permet de penser que l'argent payé pour le service public n'est pas tout à fait gaspillé.
(...) L'émission débute d'ailleurs avec la condamnation définitive des démarches colonialistes et/ou missionnaires (mais en général ces deux avancent ensemble) telles que celle, stupide, qui a conduit un jeune missionnaire américain à vouloir civiliser et convertir les Sentinelles, peuple qui refuse obstinément tout contact civilisateur, sur une île de l'Inde. Nous en avions également parlé ici, lorsque FC s'était fait l'écho de l'issue lamentable de cette tentative, déjà condamnée par un ethnologue. Protégée depuis 1996 par l'Inde, cette ethnie avait réagi en légitime défense
On se souvient que vous vous étiez réjoui de la mort de cet homme débarqué sur l'île. Vous persévérez.
Comme d'habitude, O. Gesbert laisse à son invité le temps de développer sa pensée. Merci à France Culture de nous offrir ces émissions qui élargissent notre connaissance, notre pensée.
C'est être ici trop peu louangeur. Pourquoi ne pas écrire que l'on n'a pas fait de plus intelligente émission sur FC depuis la création de cette radio ?
Tous les essais publiés par de Ph. Descola sont passionnants, mais il faut absolument écouter ses cours au Collège de France, téléchargeables sur le site du Collège, qui constituent vraiment une fenêtre ouverte sur cette réflexion.
"Philippe Descola évoque des choses tout à fait élémentaires, comme connaître le cycle de l’eau, de la source à son robinet, se mettre à la place d’un oiseau que l’on verrait voler au dessus d’une ville, cultiver la curiosité, être humble, réaliser que l’homme est fait d’eau et de bactéries (...)". Un grand penseur assurément. De l'EHESS ? Ah...

Voir le profil de l'utilisateur

367
Répondre en citant  
La bourgeoisie est-elle toujours en marche ? - le Sam 02 Fév 2019, 18:23

La bourgeoisie est-elle toujours en marche ? Avec Francois Bégaudeau.
La grande moulinette des Zidées du 28-01-2019, mise en proposition d'écoute en ce moment-même. J'y suis été, je n'y reviendrerai pas. (Ex. Comment faire face au présent où sur la page du site nous apprenons que le présent porte en germe l'avenir. C'est trop.)

Un explosion d'idées pour révolutionnaires de salon :

Le vote dépolitise les gens.
Voter est antipolitique car un acte sans parole n'est pas un acte politique.
Les politiques se réunissent pour parler entre eux. (Sick)
Comment les classes inférieures peuvent-elles se reprendre en main ?
Je suis toujours très client de ces foyers de contestations.
Les journalistes (les éditorialistes) = intellectuels organiques de la bourgeoisie.
Être bourgeois détermine des choses en vous. (Originale celle-là)
Le bourgeois est là pour préserver ce qui est.  (Itou)
Je passe sur l'analyse d'un autre grand penseur (Eric Zzz) que l'on entend longuement (2 mn, c'est long...)
Moimoimoi : [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18755-28.01.2019-ITEMA_21964142-3.mp3" debut="25:00" fin="25:58"] Attention à la chute.

Conclusion, attention on a chauffé les neurones et fait bouillir les idées pour en arriver à [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/18755-28.01.2019-ITEMA_21964142-3.mp3" debut="31:24" fin="32:19"] (Déjà cité pourtant plus haut)

Autre synthèse possible :

Voir le profil de l'utilisateur

368
Répondre en citant  
Pire que prévu - le Sam 02 Fév 2019, 19:35

Curly(http://regardfc.forumn.org/t337p360-la-grande-table-tirons-la-nappe#32219) a écrit:La bourgeoisie est-elle toujours en marche ? Avec Francois Bégaudeau.
La grande moulinette des Zidées du 28-01-2019, mise en proposition d'écoute en ce moment-même. J'y suis été, je n'y reviendrerai pas. (Ex. Comment faire face au présent où sur la page du site nous apprenons que le présent porte en germe l'avenir. C'est trop.) (...)
De temps en temps, L. a envie de faire partager l'écoute de ses idoles Sonia et Olivia. Voilà donc la dernière en Proposition d'écoute.

Merci pour les pastilles de F. Bégaudeau. Comme je m'y attendais, c'est du très mauvais, et pire qu'envisagé. Quoique, ça ne devrait pas étonner vu le dithyrambe de L. sur l'invité gesberto-compatible.

Une des souffrances atroces de l'auteur est évoquée sur la page : "Dans ma journée, je suis traversé par des affects bourgeois". Pour y remédier, je suggère un retour dans le temps, direction un camp de rééducation maoïste. À ce sujet, voir Balzac et la petite tailleuse chinoise.            

Une phrase éclairante tout en justesse grammaticale et orthographique présente le projet de l'invité édité chez Fayard : "François Bégaudeau ne livre pas une approche d'économiste s'exprimant à l'aune des revenus, mais une regard d'écrivain, par ses paroles de parole, et ses réflexes de classe.". À méditer...

Concernant Descola (voir posts précédents), la page de La Grande table a fait fort ! Les citations équivalent à trois pages A4 de texte en Times police 12. Quelques bribes lues en diagonale suffisent pour classer l'affaire. Si le fan des deux auteurs les lit intégralement et les commente sur son blog (espérons qu'il en a un), c'est toujours du temps en moins passé sur ce forum, et qui s'en plaindra ?

Concernant l'
Autre synthèse possible
("nya nya nya" de Gérard Sabry), les paroles en sont plus édifiantes que les citations des deux invités précités. Quant aux goûts musicaux de By God Oh ! je les suppose assez éloignés de ce qui est à cette heure-ci diffusé par les radios culturelles musicales, France Musique et frontalières...

Voir le profil de l'utilisateur

369
Répondre en citant  
L'art de poser des questions niaises... - le Jeu 07 Fév 2019, 22:08

Suite à une intervention outrancière d'Adèle Van Reeth sur ce forum concernant sa vie privée (elle y est récemment revenue sur le fil Twitter de Regard dans des termes qui montrent une véritable obsession pour sa personne, ce qui n'étonne guère vu le milieu familial), le contributeur Rowan avait choisi de quitter ce forum. Regrettable. Au hasard d'une recherche, je tombe sur son dernier post dans lequel se trouve une pastille où l'on reconnaît la voix d'Olivia Gesbert posant une de ses inimitables questions...  Je n'avais pas remercié Rowan pour son appréciation à l'époque. Je le fais avec deux ans de retard.
Rowan(http://regardfc.forumn.org/t639p80-des-producteurs-de-france-culture#27494) a écrit:Le rôle de trublion me seyant fort peu - comme tous ceux qui m'ont lu depuis des années le comprendront, j'espère - j'ai décidé de tirer ma révérence en ce qui concerne regardfc.

Je voudrais exprimer le plaisir que j'ai eu à échanger avec vous tous, que nous soyons d'accord ou pas. Un mot d'admiration en particulier pour Philaunet, dont la constance dans la lutte - notre lutte - me sidère.

Pour ma part, je crois la cause perdue depuis belle lurette. Pour preuve, si besoin en était, et en guise d'épitaphe, je vous laisse ces quelques secondes entendues il y a quinze jours :  [son mp3="http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12360-26.10.2016-ITEMA_21115736-0.mp3" debut="01:30" fin="01:45"]

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


370
Répondre en citant  
Re: La Grande table - Tirons la nappe ! -

La Grande table - Tirons la nappe !     Page 37 sur 37

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 35, 36, 37

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum