-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Accueil / France Culture

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)    Page 17 sur 18

Bas de page ↓   

161
Répondre en citant  
Inutile de taper sur le thermomètre ! - le Jeu 18 Oct 2018, 11:48

Philaunet(http://regardfc.forumn.org/t735p150-les-sujets-obsessionnels-de-france-culture-et-ses-icones#31483) a écrit:(...) Ci-dessous, les "Dix plus consultés du jour" pour les chercheurs du futur qui feront une étude sur le France Culture des années 2010. N'y cherchez pas une émission sur l'entomologie (à suivre dans un autre fil) sur la minéralogie ou sur ce thème déclaré inintéressant par la station : le langage et les langues.(...)
Ce palmarès ne reflète que les centres d'intérêt des internautes... peut-être celui des auditeurs, mais n'informe pas sur les choix de FC. On peut regretter que les internautes ne consultent pas les programmes de cours du Collège de France, que retransmet pourtant FC. Et se demander alors dans quelles profondeurs de ce palmarès se trouveraient des émissions sur la minéralogie.

Si on considère que le palmarès des internautes reflète celui des auditeurs, il faut alors constater que la place éminente donnée par ces internautes / auditeurs à la question "Les larmes font-elles la loi ?" confirme que ce type de problématique correspond bien à une attente culturelle de son public, à laquelle FC répond, culturellement (par exemple par la série d'émissions culturelles LSD sur la pauvreté).

Encore une fois, on ne peut que déplorer l'évolution historique (lente mais inexorable) de la culture en France depuis les années 70-80 (en gros), nous en connaissons l'origine. Mais les programmes culturels de FC ne font que la refléter, et taper sur FC ne fera malheureusement pas remonter le niveau.

Voir le profil de l'utilisateur

162
Répondre en citant  
France Culture n'a pas vocation à être ''un thermomètre'' - le Jeu 18 Oct 2018, 16:05

À propos de ci-dessus : c'est croire que "Les plus consultés"  sont les plus écoutés, ce qui n'est pas nécessairement le cas. C'est aussi croire que France Culture reporte honnêtement des chiffres, on a le droit d'être sceptique.

En créant cette colonne, France Culture essaie d'attirer du clic avec des mots-chocs. Ensuite Sandrine Treiner viendra expliquer l'intérêt pour les émissions en question, alors que ces clics ne sont que de brefs moments de curiosité. Et défendre ensuite ce genre de programme par des statistiques qui ne prouvent rien du tout.

Certaines émissions ne sont jamais sélectionnées pour le portail. Elles ne seront donc pas "consultées". Ainsi va la manipulation pour faire croire à telle ou telle tendance et justifier la poursuite d'objectifs largement présentés dans ce fil.

Concernant le titre : le "cahier des missions et des charges de Radio France" (formule de Sandrine Treiner) n'a jamais spécifié que France Culture devait être le "thermomètre" d'une catégorie d'auditeurs. Cette radio culturelle a produit de nombreuses émissions hors actualité politique et sociale à une époque où l'actualité était tout aussi présente dans les médias. Mais voilà : France Culture savait et assumait qu'elle était une radio avec une mission culturelle large (comptant des émissions sur la minéralogie, par exemple) du type université populaire. Les directrices successives l'ont progressivement transformée en média généraliste, axé sur la politique et les luttes sociales et féministes. La mission de France Culture n'est pas d'être la caisse de résonance de l'actualité, mais de proposer des contenus de savoir et de création instructifs et inspirants.

Voir le profil de l'utilisateur

163
Répondre en citant  
C'est ça la vie - le Jeu 18 Oct 2018, 20:50

Philaunet(http://regardfc.forumn.org/t735p160-les-sujets-obsessionnels-de-france-culture-et-ses-icones#31486) a écrit:(...) Concernant le titre : le "cahier des missions et des charges de Radio France" (formule de Sandrine Treiner) n'a jamais spécifié que France Culture devait être le "thermomètre" d'une catégorie d'auditeurs. Cette radio culturelle a produit de nombreuses émissions hors actualité politique et sociale à une époque où l'actualité était tout aussi présente dans les médias. (...)
La culture, cela doit être rentable, c'est la loi de la Finance en France qui a pris le pouvoir progressivement depuis les années giscard.

La minéralogie, est-ce un thème rentable ? éventuellement, s'il s'agit de promouvoir et développer l'exploitation des terres rares, matériaux des  i-phones et de l'internet généralisant le non-sens productif. Exploitation mondialisée, culture écrasée par la Finance Mondiale. Pour produire les séries télévisées et les jeans, il ne faut que des agents de production, payés juste pour survivre mais surtout pas pour s'ouvrir à la culture inutile de la linguistique ou de l'entomologie. Juste regarder le foot et les séries en buvant du Coca.

Dans ce contexte de laminage culturel, France Culture, qui coûte un pognon de dingue, fait entendre ce qu'il est urgent de dire et de connaître : l'écrasement de la diversité culturelle mondiale et la souffrance des populations, au mieux réduites à l'état de producteur, se cherchant seulement des motifs pour survivre, et trop souvent occupées à tenter de traverser la rue pour se payer un costard.

Et puis il y a les autres, les abonnés au Figaro avec ses pages saumon, à Valeurs Actuelles et l'Opinion : ils s'impatientent, quand est-ce qu'on parle de la culture, la vraie, la nôtre, celle d'avant ?

Voir le profil de l'utilisateur

164
Répondre en citant  
La station obsédée - le Ven 26 Oct 2018, 16:02

Si Guillaume Erner le confirme, qu'ajouter de plus ? "Houellebecq convoque sur quelques pages à peu près tout ce qui nous obsède : la sexualité, l’islam, la condition animale, la technique, la médiocrité du pape actuel, dit-il."

Ce "nous" renvoie évidemment à France Culture pour le sujet cité en premier, comme on le voit depuis des mois*. Pourquoi les Parisiens de la Maison de la Radio pensent-ils que leurs obsessions et addictions, leurs indignations et admirations doivent constituer le contenu de la radio culturelle nationale ?  Décentralisons la production de la station culturelle en autant de lieux qu'il y a de régions, cela donnera de l'air et nous changera de la vision étriquée du monde de ce très petit monde.

L'Humeur du matin 26 10 2018.

* Et chaque jour de cette semaine, par exemple Sexualité et société (2e volet) (3/5) "La sexualité interroge, passionne notre société. Elle concerne chacun d’entre nous, à tout âge de la vie et sous tous les climats. La dominer ou en être victime : voici la question." Que d'affirmations péremptoires ! Et pour finir, une question binaire, bien vs. mal, forcément...

Voir le profil de l'utilisateur

165
Répondre en citant  
''On est toujours victime de son époque'' (et de France Culture...) - le Dim 04 Nov 2018, 18:04

Se déclarer "victime" : une grande passion qu'aime à relayer France Culture dans toutes ses émissions.

Les Masterclasses 03/11/2018 Cédric Klapisch : "J'essaie de photographier une époque. On est toujours victime de son époque". Ben tiens !



Voir le profil de l'utilisateur

166
Répondre en citant  
Des nouvelles de l'apocalypse, c'est sur France Culture... - le Dim 02 Déc 2018, 09:24

Tiens, Alain Touraine (naissance 1925), cela faisait longtemps...

Finalement à France Culture, on retourne à l'époque imaginée (sous quel empire ?) par Laure Adler  quand les couloirs de la station étaient, paraît-il, bondés de septuagénaires et d'octogénaires...

Alain Touraine, donc. Sociologue, spécialiste des mouvements sociaux et de l'action sociale, autant dire un évangéliste pour la station. Aussi goûtons sa parole inspirée recueillie par Caroline Broué : "En occident tous les pays se sont écroulés... en 2016 (Les Etats-Unis), en 2017 (Grande Bretagne), en 2018 (Italie)... tous, sauf la France." (Ouf !) Le constat d'écroulement de la part d'un croulant, cela peut se comprendre (et encore !), mais sa fascination de la part de plus ou moins jeunes femmes ravies aux micros de France Culture, c'est quand même très bizarre.

Suite de la citation (l'Histoire pour les Nuls) : "Dans toutes les époques de l’Histoire il y a eu beaucoup de victimes et il y en aura encore beaucoup."

Autre remarque qui semble légèrement déconnectée de la réalité (quand on vit à Paris et qu'on se croit le nombril du monde, ce n'est pas étonnant) : "En France tout est à Paris et toute une partie de la France se sent délaissée, abandonnée et est obligée d’aller à Paris pour trouver du travail [...]." Ah bon ? Mieux vaut en sourire.

Au fait, le descriptif de L'invité actu : "Aujourd’hui un peu partout en France sont attendues de nombreuses manifestations notamment des Gilets jaunes. A Paris auront également lieu d'autres manifestations contre le racisme, les discriminations sociales et pour plus d'égalité et de dignité (à l’appel du collectif Rosa Parks), contre le chômage et la précarité à l’appel des associations de chômeurs, on prévoit même un rassemblement cycliste festif. Tous ces rassemblements, hétérogènes, vont-ils dans le même sens ? (...)"

"on prévoit même un rassemblement cycliste festif." Comme dans de multiples villes et villages du pays, sans parler de ceux des boulistes et des joueurs de scrabble...

Trente-cinq heures, cinq semaines de congés payés, les jours fériés, l'éducation et la santé gratuites, etc. À un Mexicain à qui je demandais pourquoi il voulait rester définitivement en France (même question posée à des gens du monde entier, réfugiés ou non et quasiment toujours la même réponse) : "il y a tout". Tout, c'est quoi ? Pour aider : les allocations logement, le RSA, Pôle emploi, la formation gratuite, etc. D'un Tchèque : "vous avez les meilleures routes d'Europe" ; d'une Espagnole "Le CNRS est unique" ; d'une Brésilienne "L'hôpital en France est exceptionnel", etc. Deux mots que connaissent tous les étrangers en France, même ceux qui n'ont pas d'autres mots de vocabulaire à part bonjour et merci : "Carte vitale".

L'abus de France Culture nuit (sauf la nuit).

Voir le profil de l'utilisateur

167
Répondre en citant  
Les fantasmes de France Culture - le Sam 15 Déc 2018, 11:35


  • Sujet rabâché : L’oisiveté sauvera-t-elle le monde ? La Grande table idées 14 12 2018. [Olivia Gesbert]

    Avec l’essayiste britannique Tom Hodgkison, fondateur de la revue The Idler, « le paresseux », auteur de L’art d’être oisif dans un monde de dingue, best seller sorti en 2005 et enfin traduit en France en 2018, aux éditions Les Liens qui Libèrent, où il érige en principes tout ce que la société et la morale bannissent : sieste, grasse matinée, école buissonière, contemplation, mais aussi tabac et gueule de bois.


  • Sujet remis au goût du jour (colonne "Les plus consultés" du 15 12 2018) : Être pauvre (1/4) Pauvreté : comment sortir de la honte ? 17/09/2018. [Perrine Kervran]

  • Voir 1 Réussir sans effort et sans talent ? "Peut-on réussir sans effort ni aucun talent ? Les mirages du mérite" Le Journal de la philo  13/12/2018. [Anastasia Colosimo]


Pour toutes sortes de leçons de morale arrogantes venant de parfaites ignorantes, voir les émissions mises en avant sur la page d'accueil de la station dite culturelle.

Voir le profil de l'utilisateur

168
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - le Sam 15 Déc 2018, 18:00

C'est curieux, la page d'accueil de France Culture met en avant de nombreuses émissions (j'en ai compté plus de quarante !) sur des thèmes très divers, mais Philaunet n'en signale que trois...

Cependant il faut remercier Philaunet d'avoir ainsi attiré l'attention sur "Réussir sans effort et sans talents", car en 4mn 40s A. Colosimo réussit à résumer, donner envie de lire et illustrer un livre. Nous sommes donc bien dans la mission culturelle de FC. Le thème de cet essai est tout à fait d'actualité, tout le monde l'a compris, et A. Colosimo le rappelle avec beaucoup d'à propos, par ce qui pourrait passer pour un micro-trottoir mais n'en est malheureusement pas un : [son mp3="http://rf.proxycast.org/1513325106980462592/10467-13.12.2018-ITEMA_21919443-1.mp3" debut="02:06" fin="02:12"] (pour savoir qui a pu proférer cette bêtise à l'occasion d'une inauguration, écouter à 2mn02s).

Concernant le sujet sur la pauvreté, nous avions effectivement eu l'occasion d'en souligner ici l'intérêt : Le vilain mensonge de la méritocratie, donc merci à Philaunet de le remettre en valeur sur ce Forum.

A l'écoute de ces exemples, on ne voit donc vraiment pas en quoi A. Colosimo y ferait preuve d'"arrogance" et d'"ignorance" ? Philaunet n'argumente d'ailleurs pas.

Voir le profil de l'utilisateur

169
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) - le Sam 15 Déc 2018, 18:19

Lvstvcrv(http://regardfc.forumn.org/t735p160-les-sujets-obsessionnels-de-france-culture-et-ses-icones#31918) a écrit:C'est curieux, la page d'accueil de France Culture met en avant de nombreuses émissions (j'en ai compté plus de quarante !) sur des thèmes très divers, mais Philaunet n'en signale que trois... (...)
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10272-02.12.2018-ITEMA_21909215-0.mp3" debut="03:33" fin="04:36"]
Cependant il faut remercier Philaunet (...)
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10272-02.12.2018-ITEMA_21909215-0.mp3" debut="08:50" fin="10:00"]
Concernant le sujet sur la pauvreté, nous avions effectivement eu l'occasion d'en souligner ici l'intérêt (...)
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10272-02.12.2018-ITEMA_21909215-0.mp3" debut="15:13" fin="15:58"]



Voir le profil de l'utilisateur

170
Répondre en citant  
Michel Foucault et Vladimir Jankélévitch - le Lun 17 Déc 2018, 19:47

On se demande ce que seraient les références de France Culture, s'il n'y avait pas Michel Foucault et Vladimir Jankélévitch. Auxquels on ajoutera évidemment Hannah Arendt et Walter Benjamin. Une semaine sans eux à FC, depuis des années, c'est impossible.

Les Chemins de la philosophie Vladimir Jankélévitch, le meilleur est à venir ? 17/12/2018

Les Chemins de la philosophie  L’Histoire de la folie par Michel Foucault 10/12/2018

Conférences Michel Foucault : "S’il y a un rôle à la folie, c’est de nous faire honte" 17/12/2018

[Pour Walter Benjamin, c'est ce soir apparemment (vu une des citations) : Matières à penser Au-delà du traumatisme nazi 17/12/2018].


*************

Rappel → RUBRIQUES récapitulatives des contributions récentes (2018) Semaine 50.

Voir le profil de l'utilisateur

171
Répondre en citant  
France Culture, station effondrée - le Lun 24 Déc 2018, 07:53

Depuis que quelqu'un a inventé le mot "collapsologie", France Culture se croit encore plus légitime de faire plusieurs fois par semaine des émissions sur le thème de la fin du monde*. Dominique Rousset y a d'ailleurs pris goût qui transforme chacune de ses séries hebdomadaires en tribunes militantes. Celle de cette semaine a le mérite d'être explicite : Mauvais départ pour le siècle, avec un terme qui fait se pâmer ceux qui le prononcent, "anthropocène".

Pour le jour de Noël, France Culture nous présente tout un symbole (de la station, sans doute) et nous enjoint de vivre joyeusement : "Tout n’est pas perdu, vivons l’effondrement !"




Maison détruite par un ouragan au Texas, Etats-Unis.• Crédits : Crédits  switas - Getty

* Fin d’année et fin du monde Avis critique par Raphaël Bourgois, 22 12 2018.

*************

Rappel → RUBRIQUES récapitulatives des contributions récentes (2018) Semaine 51

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


172
Répondre en citant  
Re: Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes) -

Les sujets obsessionnels de France Culture (et ses icônes)     Page 17 sur 18

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum