-->
Forumactif

Forum des auditeurs passionnés et critiques de France Culture

france culturelongpont demainGoogle

Le forum des auditeurs critiques de France Culture

 


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Regards sur France Culture » LES FORUMS » France Culture » Le programme de nuit, îlot de culture (II)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Accueil / France Culture

Le programme de nuit, îlot de culture (II)    Page 10 sur 10

Bas de page ↓   

91
Répondre en citant  
Kean - Pierre Brasseur - Léon Ruth - Le rythme et la raison & Connaître le jazz - le Ven 04 Jan 2019, 17:14

Kean (03-03-1949, Chaîne Nationale)
D'Alexandre Dumas - Interprétation Maria Casares (Anna), Louise Conte (La comtesse de Koefeld), Marcel André (Le comte de Koefeld), Daniel Lecourtois (Le prince de Galles), Jean Temerson (Salomon), Marcelle Monthil (Amy), Lily Siou (Ketty), René Hiéronimus (Pistole), Charles Lavialle (Peterpat), Jean Clarens (Lord Mewill), Edmond Beauchamp (John), Jean Topart (Darius), Roger Bontemps (Bardoche) et Pierre Brasseur (Kean) - Réalisation Léon Ruth

Kean est présenté dans le cadre d’un cycle « Le théâtre du théâtre, le théâtre en 1830 ».
Pierre Brasseur joue le rôle titre, quatre ans avant de créer la version Sartre.
Enregistrement en studio, peu de bruitages, une porte qui s’ouvre, un bruit de verre… quelques courts intermèdes musicaux.
Le fait que ce soit des 78 tours ne change rien à l’affaire, l’interprétation est mémorable.
Dans l’extrait suivant Kean reconnaît Lord Mewill qui a comploté contre lui :
                                   [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-30.12.2018-ITEMA_21930579-4.mp3" debut="78:46" fin="84:23"]  (Merci pour la pastille, et pour le reste)

On retrouve le nom de Léon Ruth des années 40 au milieu des années 60, toujours à la direction d’adaptations théâtrales.  
Il a peut-être œuvré parmi les pionniers de la radio dans les années 30, mais les archives de ces années sont ce qu’elles sont, c’est à dire quasi inexistantes. Il faudrait regarder dans les programmes radio de l’époque.

Dans les Nuits, on retrouvera avec plaisir plusieurs de ses mises en ondes, sobrement réalisées.
Arsène Lupin de Francis de Croisset et Maurice Leblanc (14-09-1948)
Roméo et Juliette adapté par Jean Cocteau (27-09-1949) avec Jean Marais et Josette Day
Le songe d’une nuit d’été adapté par George Neveux (24-11-1949)
Et deux Feydeau de premier ordre,  Hôtel du libre échange (01-11-1955)
et Chat en poche (24-12-1955), la distribution parle d’elle-même, Darry Cowl, Gaetan Jor, Rosy Varte, Micheline Boudet, Pierre Mondy, Michel Galabru, Jean Debucour, Jean Le Poulain, Jacques Hilling, Robert Murzeau, Jacqueline Maillan, Jeanne Fusier-Gir …


Rodgers, Kern, Arlen et autres bâtisseurs de l'éphémère, Le rythme et la raison, Daniela Langer du 14 au 18-10-1991
1- Jerome Kern 2-Richard Rodgers 3-Harold Arlen 4-Hoagy Carmichael 5-Vernon Duke
Histoire des chansons de Broadway et Tin Pan Alley à travers l'évocation de cinq auteurs de mélodies parmi les plus connues.
Mais aussi, en passant, comment des chansons aujourd'hui bien datées peuvent devenir des standards de jazz. Témoignage de René Urtreger.
C'est léger, plaisant.
Passage de My Favorite Things de Julie Andrews à John Coltrane
[son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-01.01.2019-ITEMA_21930580-13.mp3" debut="28:32" fin="30:59"]

Le phénomène de l'utilisation de la chanson populaire par le musicien de jazz est abordé de manière plus brillante et plus approfondie dans les deux émissions de Connaître le jazz, les thèmes empruntés à la musique populaire, déjà évoquées ailleurs. Avec Lucien Malson et André Hodeir.

Voir le profil de l'utilisateur

92
Répondre en citant  
Je préfère de loin Daniela Langer à Bel... - le Ven 04 Jan 2019, 23:03

Curly(http://regardfc.forumn.org/t852p80-le-programme-de-nuit-ilot-de-culture-ii#32050) a écrit: (...) Mais aussi, en passant, comment des chansons aujourd'hui bien datées peuvent devenir des standards de jazz. Témoignage de René Urtreger.
C'est léger, plaisant.
Passage de My Favorite Things de Julie Andrews à John Coltrane (...)

Le phénomène de l'utilisation de la chanson populaire par le musicien de jazz est abordé de manière plus brillante et plus approfondie dans les deux émissions de Connaître le jazz, les thèmes empruntés à la musique populaire, déjà évoquées ailleurs. Avec Lucien Malson et André Hodeir.
Merci pour cette nouvelle contribution (n°91) dont des lecteurs tirent certainement des incitations d'écoute. J'en ai extrait le passage ci-dessus pour dire le plaisir que j'ai eu à réécouter la voix et la prosodie de Daniela Langer. Bravo pour la pastille, ''We shall overcome''...

Voir le profil de l'utilisateur

93
Répondre en citant  
Alexandre Dumas, suite - Pierre Dac & Francis Blanche - le Lun 07 Jan 2019, 18:49

La première nuit Dumas contenait deux dramatiques de grande tenue, Kean et Ascanio.
Les deux dramatiques de la seconde maintenant :

Le comte de Monte Cristo mise en scène de Jean Rougerie, Festival de Provins, diffusion le 04-07-1965.
Réduction en un spectacle de trois heures de pas moins de quatre pièces en cinq actes d’Alexandre Dumas et Auguste Marquet, comme l’explique Max Joly en introduction.
C’est du théâtre en plein air et les acteurs ont une nette tendance à parler fort.
L’agonie de l’abbé Faria est une suite de cris et de paroles hurlées durant près de dix minutes.
Au bout d’une heure trente, l’abbé Faria vient juste de mourir et Dantès de s’échapper. Difficile pour la suite de ne pas couper franchement dans l’intrigue, et difficile aussi de faire sentir le passage des ans et la transformation du personnage de Dantès qui était admirable dans le feuilleton, d’environ dix sept heures il est vrai. Mais en mettant à part la durée et les conditions d’enregistrement, l’interprétation de Jean-Claude Drouot manque cruellement de nuance. Déguisé en  abbé Busoni, il reste toujours Dantès, personnage ici uniforme.


Les feuilletons :

Les trois mousquetaires

- épisodes 1 & 2, 12 & 13-10-1953, Jean Chouquet, Henri Spade et Roger Pierre.
Le feuilleton réunit beaucoup de comiques de l’immédiate après-guerre. Le générique, de même que la musique de Gérard Calvi, laisse supposer une version comique ou parodique. Or, étrangement, non.

- épisode 4, Pierre Latour, Club d’Essai, 04-10-1946. On y entend Roger Blin en Richelieu. Mais surtout, originalité par rapport à la version précédente, les Compagnons de Route, pas encore Les frères Jacques, forment un chœur antique qui intervient fréquemment dans l’histoire. Autre intervention, celle d’Alexandre Dumas, en direct du Paradis.
Difficile de porter un jugement sur un ou deux épisodes, mais l’on aimerait bien entendre la version Latour en entier.


Pour compléter, et pour rester dans la même période, trois émissions de Pierre Dac et Francis Blanche, période pré-Ba(r)bus, qui reviennent régulièrement dans les Nuits. Peu d’émissions conservées.
Mises en onde de Pierre Arnaud de Chassy Poulet, musiques raffinées de type Spike Jones… Reportages grandioses, discours percutants, conseils pointus.
On peut prendre le parti d’en rire (03-07-1949), faire chauffer la colle (09-10-1949), ou se rendre au studio 22 (15-10-1950).[son mp3="https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/cruiser-production/static/culture/sons/2015/10/s43/WL-NET_FC_27C32327-42EB-4691-ACB1-72B1349BD37E-10.mp3"debut="01:24" fin="03:36"]

Voir le profil de l'utilisateur

94
Répondre en citant  
Duke Ellington - Dracula - Mardis du cinéma - Michael Lonsdale - Oum Khaltoum par Daniel Caux - Au cours de ces instants - Bruxelles, et Charles Péguy - le Sam 12 Jan 2019, 10:11

Sélection de quelques émissions dans les nuits passées et à venir :
Plusieurs d'entre elles sont déjà disponibles.

Nuit du lundi 07 janvier 2019 au mardi 08 janvier 2019
01:31 - 02:11 Connaître le jazz - L'œuvre de Duke Ellington 1/8 (03/08/1966)
Par Lucien Malson – Avec Claude Samuel
La voix suave et langoureuse, qui surjoue à tel point que c'en est gênant, introduisant toutes les rediffusions de Connaître le jazz (première minute du podcast) ne mentionne jamais Lucien Malson, ni les noms des intervenants. Du vide.
Quelques mauvaises secondes à passer.

Nuit du mardi 08 janvier 2019 au mercredi 09 janvier 2019
01:31 - 02:11 Connaître le jazz - L'œuvre de Duke Ellington 2/8 (10/08/1966)
Par Lucien Malson – Avec André Clergeat – Sur les solistes de l’orchestre.

Nuit du mercredi 09 janvier 2019 au jeudi 10 janvier 2019
01:31 - 02:11 Connaître le jazz - L'œuvre de Duke Ellington 3/8 : Duke Ellington et le style jungle, 1931-36 (17/08/1966)
Par Lucien Malson – Avec la collaboration de Henri Hubert (là oui!)

Nuit du jeudi 10 janvier 2019 au vendredi 11 janvier 2019
01:31 - 02:11 Connaître le jazz - L'œuvre de Duke Ellington 4/8 : Les petites formations de Duke Ellington entre 1936 et 1940 (24/08/1966)
Par Lucien Malson – Avec à nouveau André Clergeat
02:11 - 03:41 Mardis du cinéma - La presse devant les caméras (10/12/1985)
Par Dominique Rousset - Avec Patrick Brion (critique), Francis Girod (réalisateur), Georges Conchon (scénariste) et Jean-Claude Guillebaud (journaliste) - Réalisation Christine Berlamont


Nuit du samedi 12 au dimanche 13 janvier 2019
01:11 - 01:36 Bonnes nouvelles, grands comédiens - Michaël Lonsdale lit un texte de Virginia Woolf : "La marque sur le mur" (28/11/1983)
Par Patrice Galbeau - Réalisation Anne Lemaitre
04:14 - 05:09 Au cours de ces instants - Aimé Césaire et la révolte (30/01/1966)
Par José Pivin
+  Au cours de ces instants   Aimé Césaire et l'Afrique (13/02/1966)
05:29 - 06:54 Nuits magnétiques - L'étoile de l'Orient : Oum Kalthoum (05/02/1985)
Par Daniel Caux - Avec Maurice Hattab et Mohammed Abdel Wahab - Réalisation Marie-France Thivot

Nuit du dimanche 13 janvier 2019 au lundi 14 janvier 2019
02:26 - 03:16 Tard dans la nuit - L'invité de Dracula (23/03/1997)
De Bram Stoker - Adaptation Alain Pozzuoli - Bruitage Louis Amiel - Interprétation Eric Dufay (Johnatan Harker), Roger Carel (l'aubergiste), Uta Taeger (la femme de l'aubergiste), Pierre Olivier (Hawkins), Maurice Bourbon (Yohann), Sylvie Ferro (Mina) et Philippe Laudenbach - Réalisation Jean-Jacques Vierne
Excellente adaptation du premier chapitre de Dracula.

Nuit du lundi 14 janvier 2019 au mardi 15 janvier 2019
01:01 - 01:41 Connaître le jazz - L'œuvre de Duke Ellington 5/8 : Le grand orchestre de Duke Ellington de 1940 à 1942 (31/08/1966)
Par Lucien Malson – Avec ?

Nuit du mardi 15 janvier 2019 au mercredi 16 janvier 2019
01:06 - 01:51 Connaître le jazz - L'œuvre de Duke Ellington 6/8 : Duke Ellington de 1942 à 1950 (07/09/1966)
Par Lucien Malson – Avec ?
01:51 - 03:21 Mardis du cinéma - Clark Gable (17/10/1989)
Par Cécile Hamsy - Avec Patrick Brion, Noël Simsolo, Michèle Valandida et Marie Colmant - Réalisation Josette Colin

Nuit du mercredi 16 janvier 2019 au jeudi 17 janvier 2019
01:01 - 01:41 Connaître le jazz - L'œuvre de Duke Ellington 7/8 : Duke Ellington de 1950 à 1958 (1ère diffusion : 14/09/1966)
Par Lucien Malson – Avec ?

Nuit du jeudi 17 janvier 2019 au vendredi 18 janvier 2019
01:01 - 01:46 Connaître le jazz - L'œuvre de Duke Ellington 8/8 : Duke Ellington de 1959 à 1966 (21/09/1966)
Par Lucien Malson – Avec toujours ?
01:46 - 03:16 L'échappée belle - Bruxelles : Rêve de Brouckère (18/04/1986)
Par Marie-Hélène Fraïssé et Alain Dister - Avec Jean-Pierre Berckmans, André Franquin, Frédéric Flamand, Yves Schlirf, Alain d'Hooghe, Didier Pasamonik, Marc Hollander, Gilles Verlant et Didier Odieu - Réalisation Nathalie Trianda

Nuit du vendredi 18 janvier 2019 au samedi 19 janvier 2019
00:01 - 01:06 Au cours de ces instants - Albert Cossery (12/02/1965)
Par José Pivin - Avec Albert Cossery - Réalisation José Pivin
02:36 - 04:31 Dans leur intimité - Charles Péguy (04/01/1969)
Par Nicole Strauss - Avec Roger Secrétain, Germaine Péguy, Robert Debré et Victor Boudon - Réalisation José Pivin

Voir le profil de l'utilisateur

95
Répondre en citant  
La Joubjab - le Dim 13 Jan 2019, 20:34

La Joubjab (29/05/1993) d'Yves Gerbaulet - Interprétation Dora Doll, Yves Gerbaulet, Roger Mollien et Marie-France Gantzer - Réalisation Michel Sidoroff
Nouvelle diffusion le 14/01/2019
Dramatique dont la révélation finale n’est pas en soi le plus inattendu. Une gare désaffectée dans laquelle habite une vieille dame, une plaque d’information disparue, un détective privé… ajoutons évidemment les remugles du passé. La fantaisie innerve le récit, et elle est d’autant plus bienvenue que la motivation du vol de cette plaque nous amène vers des choses plus graves.
L’interprétation est uniformément brillante.
L’enquête, simple, nous mène vers deux personnages, et deux numéros d’acteurs remarquables, Dora Doll et Roger Mollien, grotesque et pathétique.

L’habitante de la gare, Dora Doll, sa folle jeunesse :  [son mp3="https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13915-05.02.2018-ITEMA_21577877-0.mp3" debut="18:02" fin="20:49"]

Voir le profil de l'utilisateur

96
Répondre en citant  
Charles Péguy & Oum Khaltoum - le Jeu 17 Jan 2019, 21:53

Dans leur intimité :
Emission de Nicole Strauss, qui, aux côtés de Jacques Langeais à la fin des années 50/début des années 60 avait adapté les aventures de Tintin, Jo Zette et Jocko ou de Blake et Mortimer sur France II Régionale. Attention, prochainement L'affaire Tournesol en intégralité dans les Nuits.

Charles Péguy (04/01/1969) par Nicole Strauss avec Roger Secrétain, Germaine Péguy, Robert Debré et Victor Boudon et Maurice Reclus (qui a beaucoup œuvré avec Pierre Laval sous l'Occupation.) - Réalisation José Pivin
Rencontre avec ceux qui ont connu Péguy, et notamment ses enfants et Madame Simone. Des lectures aussi de sa correspondance, avec Michel Bouquet, Catherine Sellers, Jean Bollery, Philippe Derrez, et celle d'un extrait du début de Jeanne D'Arc. C'est, comme l'indique N. Strauss, plus la rencontre avec l'homme qu'avec l'œuvre, mais les deux sont indissociables.


L'étoile de l'Orient : Oum Kalthoum (05/02/1985) - Nuits magnétiques - par Daniel Caux - Avec Maurice Hattab et Mohammed Abdel Wahab - Réalisation Marie-France Thivot
Beaucoup de musique (avec Duke Ellington, cela change de la variétoche branchouille diffusée en journée). Les principales étapes de sa carrière sont rapidement retracées. Témoignage d'un admirateur inconditionnel, Maurice Hattab, de l'un de ses compositeurs, et non des moindres,  Mohammed Abdel Wahab, et surtout entretien avec la chanteuse donné à la radio égyptienne au début des années 70.
P.S. : Sur la page du site, il est indiqué que l'entretien date de 1965, ou de 67, c'est selon. Ce n'est pas ce qui est dit dans l'émission. D'autre part ils ne s'empêchent pas de comparer, encore et toujours (Callas, Piaf !). Et enfin, tout le côté religieux de ses chants (les psalmodies du Coran par exemple) est soigneusement mis aux oubliettes, ce qui n'est pas fait dans l'émission.

Voir le profil de l'utilisateur

97
Répondre en citant  
Duke Ellington et l'affaire Tournesol - Aujourd'hui à 10:16

Dans les nuits la semaine prochaine :
Nuit du vendredi 25 au samedi 26 janvier 2019 
00:32 - 01:19 Les Aventures de Tintin - L'Affaire Tournesol 1/6 : Épisodes 1 à 4 (04, 07, 09 et 11/03/1961 France II Régionale) 
de  Hergé - Adaptation Nicole Strauss et Jacques Langeais - Musique originale Vincent Vial - Interprétation Maurice Sarfati (Tintin), Jacques Hilling (capitaine Haddock), Henri Virlojeux (Nestor), Jacques Muller (Séraphin Lampion), Nicole Strauss (Narratrice), Jacques Langeais (Narrateur), Gaétan Jor (le brigadier), Jacques Aveline (le laitier), Michel Masson (le Lieutenant), Jacques Dufilho (professeur Tournesol), Jean Carmet (Dupont) et Jean Bellanger (Dupond), à moins que ce ne soit l'inverse - Bruitage Joé Noël - Réalisation René Wilmet 
01:19 - 02:04 L'Affaire Tournesol 2/6 : Épisodes 5 à 8 (14, 16, 18 et 21/03/1961) 
Avec aussi Maurice Nasil (l'homme au crâne rasé), Pierre Olivier (Stéphane), Gaétan Jor (l'homme de la réception), Jean Bolo (l'homme masqué) et Marcel Lestan (Sanzot et le contrôleur)
02:30 - 03:15 L'Affaire Tournesol 3/6 : Épisodes 9 à 12 (23, 25, 28 et 30/03/1961) 
Avec Marcel Bozzuffi, Teddy Bilis (Professeur Topolino), Jean Clarence (le juge), Yves Penot (un inspecteur syldave) et Henri Poirier (un Bordure)
03:15 - 04:00 L'Affaire Tournesol 4/6 : Épisodes 13 à 16 (01, 04, 06 et 08/04/1961) 
Avec aussi Gaétan Jor (l'automobiliste), Nelly Delmas (la dame) et Jean Péméja 
04:22 - 05:09 L'Affaire Tournesol 5/6 : Épisodes 17 à 20 (11, 13, 15 et 18/04/1961) 
Avec Fernand Rauzena (le chef de la police), Jacques Degor (Kronick), Bruno Balp (Himmerszeck) et Henri Poirier (Colonel Sponsz)
05:09 - 05:54 L'Affaire Tournesol 6/6 : Épisodes 21 à 24 (20, 22, 25 et 27/04/1961) 
Avec Caroline Clerc (Bianca Castafiore) et  Henri Virlojeux (le major Kardouk)


Connaître le jazz par Lucien Malson : Duke Ellington, suite
La série datant de l’été 1966, la dernière période de son œuvre n’est pas évoquée pour des raisons techniques indépendantes de la volonté du producteur.
1966 est une date clé dans l’histoire du jazz. C’est la fin d’une époque.
1967 : décès de Billy Strayhorn, co-compositeur et co-arrangeur de l’orchestre. Du coup, une nouvelle période s’ouvre pour Duke Ellington (1967-74).
Et, la même année, disparition de John Coltrane.

Les intervenants des quatre dernières émissions :
5/8 : De 1940 à 1942 (31/08/1966)
Avec Henri Hubert
6/8 : De 1942 à 1950 (07/09/1966)
Avec Jean-Robert Masson
7/8 : De 1950 à 1958 (14/09/1966)
Avec le pianiste Henri Renaud
8/8 : De 1959 à 1966 (21/09/1966)
Avec Jean-Robert Masson

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


98
Répondre en citant  
Re: Le programme de nuit, îlot de culture (II) -

Le programme de nuit, îlot de culture (II)     Page 10 sur 10

Haut de page ↑   

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Accueil / France Culture

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum